Les Aides suite à l’orage de grêle en Charente et Charente-Maritime du 27 Mai 2016

Un premier recensement est en cours par l’UGVC et le BNIC pour les domaines viticoles et par la Chambre d’Agriculture pour les grandes cultures.

En accord avec les différents partenaires agricoles, le préfet de la Charente a ainsi dévoilé les premières mesures:
– Examen individualisé des possibilités de réaménagement des cotisations sociales MSA des exploitants concernés;
– Recours à l’activité partielle prise en charge par l’État afin de permettre  aux exploitants de réduire les charges salariales;
– Dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti et examen au cas par cas des situations individuelles difficiles;
– Examen de report d’échéances et de prêts de fonds de roulement

Les exploitants concernés sont invités à se signaler rapidement.
Pour tout besoin de renseignement, ils peuvent contacter :
– La Direction départementale des territoires 16 au 05 17 17 39 39
– La Direction départementale des territoires et de la mer 17 au 05 16 49 62 11
– Le Centre des impôts fonciers d’Angoulême au 05 45 97 58 12
– La Chambre d’Agriculture de la Charente au 05 45 24 49 49
– La Chambre d’Agriculture de la Charente-Maritime au 05 46 50 45 00
– Le Conseil Départementale de la Charente au 05 16 09 60 20
– La Mutualité Sociale Agricole au 05 45 97 80 48
– L’Unité territoriale de la Direccte au 05 45 66 68 73

Á noter que l’état de catastrophe naturelle n’est, pour le moment, pas indiqué.
Certains observateurs doutent d’un tel classement car la grêle étant un fléau contre lequel on peut s’assurer, n’est pas un aléa naturel susceptible de causer des effets catastrophiques ( comme les inondations, mouvements de terrain, etc..).