Fiche de poste : vendanges

Tâches à accomplir

Il existe plusieurs postes pour les vendanges :

Coupeur :

Le coupeur récolte au sécateur (sécateur à vendange, épinette) les grappes de raisin et les fait tomber dans le seau (seau à vendange). Dès qu’il est plein, il le verse dans la hotte du porteur. Chaque coupeur a la charge de mener une rangée (seul ou à deux) au rythme de l’ensemble de l’équipe qui avance en ligne. La cadence est donnée par le premier coupeur.

Porteur :

Le porteur est généralement attaché à quatre coupeurs qui lui versent en coordination.

À chaque collecte, il achemine le raisin à l’extérieur des rangées pour le verser dans le moyen de charroi approprié. Vider la hotte suppose généralement monter une échelle et ensuite déverser son chargement par flexion du corps.

Le porteur peut aussi récolter le raisin des seaux dans une caisse à vendange, qu’il soulève ensuite et porte à l’épaule jusqu’au bout du rang de vigne, où elle sera rangée dans un camion ou une remorque.

Ce que l’employeur attend de moi :

Coupeur :

  • Un minimum de rĂ©sistance est requis pour le coupeur qui doit suivre le rythme de l’équipe, vider les seaux dans la hotte, avoir un minimum de dextĂ©ritĂ© Ă  manier le sĂ©cateur, apprendre Ă  couper vite et bien sans faire tomber les grains au sol, sans mettre de feuilles dans le seau. Un coupeur doit ĂŞtre en mesure de rĂ©colter en moyenne 800 Ă  1000 kg par jour.

Porteur :

  • Une certaine disposition Ă  la marche est requise pour le porteur qui doit assurer les va-et-vient plus ou moins longs entre le front de coupe et le bord de vigne. Il est hors de question pour lui de faire attendre les coupeurs avec le seau plein. Un porteur doit ĂŞtre en mesure de sortir entre 3 000 et 4 000 kg de raisin par jour.

Bon Ă  savoir :

  • Bonne condition physique requise,
  • Avoir une grande disponibilitĂ© horaire et un moyen de locomotion,

Les conditions de travail :

  • PĂ©nibilitĂ© du travail,
  • Contraintes de sĂ©curitĂ© et de prĂ©vention,
  • Contraintes liĂ©es Ă  l’hygiène agroalimentaire,
  • Esprit d’Ă©quipe et respect des consignes ;
  • Organisation et initiative, autonomie,
  • Horaires dĂ©calĂ©s et travail le week-end,
  • Esprit d’Ă©quipe et contact.

Je peux apprendre :

  • Sur l’exploitation,
  • Avec une formation je peux enchaĂ®ner avec le travail en cave (travaux de vinification)

Rémunération :

Votre employeur a l’obligation de vous verser une rémunération minimale fixée par la loi, correspondant au SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance).

Le SMIC horaire est actuellement (Janvier 2019) de 10,03 € brut.

Attention, cette rémunération minimum est minorée de :

  • 20 % si vous ĂŞtes âgĂ© de moins de 16 Ă  17 ans
  • 10 % si vous ĂŞtes âgĂ© entre 17 et 18 ans

PĂ©riode :

Septembre.

Autres fiches métiers