Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la directive relative à la confidentialité électronique, nous devons vous demander l'autorisation de mettre en place ces cookies.

Employeurs
Connectez-vous

Emploi saisonnier - Viticulture :
ébourgeonnage - relevage - palissage - rognage - de la vigne

Tâches à accomplir

Après le démarrage de la végétation (débourrement), l’entretien de la vigne se poursuit par divers travaux aussi appelés « travaux en vert ».

Ébourgeonnage :

L’opération consiste à éliminer tous les bourgeons (gourmands) non fructifères qui poussent sur les vieilles charpentes. C’est une opération manuelle qui se fait en plusieurs passages et fait appel au jugement du vigneron.

Relevage :

Les rameaux atteindre 50 cm, il est nécessaire de les relever et de les maintenir dans cette position verticale au moyen de fils releveurs situés à environ 30 cm au-dessus des fils de support. C’est une opération difficile, car les rameaux ne sont pas tous de la même longueur et certains ne sont pas verticaux.

Palissage :

L’opération consiste à séparer les rameaux entre eux et à les maintenir dans leur ordonnancement par des fils et agrafes. Les feuilles captent alors le maximum de soleil et bénéficient d’une bonne aération, tout en évitant la pourriture.

Le rognage (ou taille d’été) :

Pour éviter la prédominance de la végétation sur la fructification, le rognage consiste à couper l’extrémité des rameaux avant ou après la floraison et jusqu’aux vendanges.


Ce que l'employeur attend de moi :

  • Connaître les différents types de taille (guyot, en gobelet, en cordon de royat…),
  • Avoir un sens de l’observation,
  • Tenir un rythme soutenu,
  • S'adapter à toutes conditions climatiques

Bon à savoir :

  • Pouvoir travailler sur l'exploitation toute l'année ou presque comme ouvrier viticole en réalisant tous les travaux d'entretien de la vigne (traitement et travaux du sol, ébourgeonnage, palissage, écimage, effeuillage, ...),
  • La formation d'ouvrier viticole est obligatoire,
  • Je peux évoluer vers les travaux de chai comme ouvrier de chai,
  • Je peux être polyvalent comme ouvrier tractoriste en viticulture.

Les conditions de travail :

  • Pénibilité du travail,
  • Contraintes de sécurité et de prévention,
  • Contraintes liées à l'hygiène agroalimentaire,
  • Esprit d'équipe et respect des consignes ;
  • Organisation et initiative, autonomie,
  • Horaires décalés et travail le week-end,
  • Esprit commercial et contact.

Je peux apprendre :

Avec une formation d'ouvrier viticole, d'ouvrier de chai, d'ouvrier tractoriste.

Rémunération :

Votre employeur a l’obligation de vous verser une rémunération minimale fixée par la loi, correspondant au SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance).

Le SMIC horaire est actuellement (février 2016) de 9,67 € brut.

Attention, cette rémunération minimum est minorée de :

  • 20 % si vous êtes âgé de moins de 17 ans
  • 10 % si vous êtes âgé entre 17 et 18 ans

Période :

  • L’ébourgeonnage : Mi-mai,
  • Relevage : Fin mai,
  • Palissage : Juin,
  • Rognage : fin juin à août.