Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la directive relative à la confidentialité électronique, nous devons vous demander l'autorisation de mettre en place ces cookies.

Employeurs
Connectez-vous

Emploi saisonnier - Légumes :
Mise en forçage, tri des racines et conditionnement des endives

Tâches à accomplir :

Mise en forçage :

Pour préparer la chaîne de mise en forçage, un ouvrier utilise un transpalette. Il positionne le pallox (caisse en bois) en début de chaîne de triage et renverse les racines sur le tapis d’entraînement. Avec un autre ouvrier, il positionne deux bacs de forçage sur des chevalets qui vont ainsi faciliter la mise en place des racines.

Tri des racines :

Un autre ouvrier repère et saisit les racines saines au calibrage correct. Il laisse les autres sur le tapis. Il positionne les racines sur le bac, met les racines saines en petit tas sur le tapis, les collets tournés vers lui. Il saisit les racines à deux mains et les place dans le bac de forçage placé en position quasi verticale. Il positionne les racines de façon à ce que les extrémités touchent le fond du bac. Il replace le bac à l’horizontale, vérifie que toutes les racines touchent le fond du bac. Il arrose le bac, à l’aide d’un arrosoir de 5 litres mélangé avec 2,5 litres de solution stimulante à base de calcium.

Rangement :

L’ouvrier range les bacs en vue du stockage dans l’endiverie. Il entrepose les bacs sur trois étages dans la salle en utilisant le gerbeur manuel. Il place les bacs dans la chambre de forçage.

Conditionnement :

À l’œil, l’ouvrier estime immédiatement la catégorie de l’endive. Le poste situé en tête de ligne exige particulièrement une grande capacité de repérage des catégories.

L’ouvrier prend l’endive par le « corps «, la fait tourner entre les mains et élimine les feuilles non conformes. Si nécessaire, il recoupe le talon. Il épluche au minimum pour éviter la perte de poids, tout en obtenant un produit sain, de qualité et esthétique. Il limite également la recoupe du talon afin d’éviter la perte de feuilles.

L’emballage est réalisé par catégorie :

  • Extra et 1 en emballage carton.
  • 2 (endivette) sous sachet plastique, parfois usage des barquettes.

Le choix de la catégorie est fait dès la prise en main. L’ouvrier homogénéise les calibres pour la mise en cartons. Le rythme de travail est élevé. Le pesage doit être très précis et conforme aux règles de commercialisation. L’ouvrier réajuste le poids par adjonction ou remplacement. À ce stade s’opère le contrôle qualité : homogénéité, présentation, finition de l’emballage.

Approvisionnement :

Il assure l’approvisionnement de l’ensemble des postes de travail de l’exploitation. Pour cela, il connaît et maîtrise les tâches de l’ensemble de ces postes. Il apporte les cagettes, il assure le stockage des endives dans le hall et prépare les palettes déjà conditionnées selon les commandes des clients.

En l’absence du chef d’exploitation, l’ouvrier assure la réception de matériel et des consommables. Il assure l’approvisionnement en engrais des goutte-à-goutte des serres selon les consignes du chef d’exploitation. Il déplace les sacs d’engrais du hall de stockage jusqu’aux serres avec un tire-palette ou une brouette. Il gère le système d’irrigation des serres et verse l’engrais dans les cuves à substrat. Il se réfère à la personne compétente en cas de besoin.

Manutention :

Il transporte des sacs d’engrais, les soulève et les déplace en appliquant les règles et les consignes en matière de gestes et postures. Il équilibre les charges.

Pour l’approvisionnement et la manutention du goutte à goutte, il connaît et comprend le système d’irrigation dans sa globalité, maîtrise le système hydraulique.


Ce que l'agriculteur attend de moi :

Mise en forçage :

  • Les travaux s’effectuent la plupart du temps sous abri,
  • L’ouvrier peut se lever fréquemment, travailler accroupi, courbé, en situation humide,
  • Il se déplace aisément et porte des charges inférieures ou égales à 20 kg,
  • Il a le sens de l’observation et sait prendre les décisions nécessaires sur la plante en fonction des connaissances qu’il en a.

Production et récolte :

  • L’ouvrier est adroit, manie des couteaux avec dextérité,
  • Il sait reconnaître la taille et la qualité du produit en fonction du calibrage défini.

Manutention :

  • Il sait éventuellement utiliser tire-palettes et gerbeurs,
  • Il se repère dans l’espace, connaît les lieux de stockage, sait manipuler un chargement, connaît et respecte les règles de sécurité spécifiques à la manutention,
  • Pour l’approvisionnement et la manutention du goutte-à-goutte, il sait apprécier les incidents et réagir en conséquence.

Approvisionnement :

  • Il connaît et respecte l’ensemble des interlocuteurs et leurs fonctions,
  • Il a des capacités organisationnelles, sait anticiper,
  • Il est ponctuel, réactif, prend des initiatives, sait déléguer, décrire les tâches à effectuer,
  • Il maîtrise et s’adapte à la conduite de différents véhicules.

Bon à savoir :

  • Les endives sont cultivées sous serre ou en plein champ, les conditions d’exercice sont identiques,
  • Possibilité d’une activité régulière sur neuf mois de l’année et exige de la part de l’ouvrier une capacité d’adaptation dans le passage d’un poste de travail à l’autre.

Les conditions de travail :

  • Pénibilité du travail,
  • Contraintes de sécurité et de prévention,
  • Contraintes liées à l'hygiène agroalimentaire,
  • Esprit d'équipe et respect des consignes ;
  • Organisation et initiative, autonomie,
  • Horaires décalés et travail le week-end,
  • Esprit d'équipe et contact.

Je peux apprendre :

  • Sur l’exploitation en 1 ou jours.

Rémunération :

Votre employeur a l’obligation de vous verser une rémunération minimale fixée par la loi, correspondant au SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance).

Le SMIC horaire est actuellement (février 2016) de 9,67 € brut.

Attention, cette rémunération minimum est minorée de :

  • 20 % si vous êtes âgé de 16 à 17 ans
  • 10 % si vous êtes âgé entre 17 et 18 ans

Période :

Mise en forçage :

  • De Septembre à Mars.

Production :

  • Toute l’année dans le Nord et en Picardie,
  • Janvier à mai/octobre à décembre en Bretagne.