Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la directive relative à la confidentialité électronique, nous devons vous demander l'autorisation de mettre en place ces cookies.

Employeurs
Connectez-vous

Emploi saisonnier - Grandes Cultures :
Houblon

Le houblon est une plante pérenne dont les parties aériennes meurent chaque année. Le houblon a besoin de croître en hauteur d’où la nécessité d’une imposante infrastructure composée d’environ 50 poteaux par acre plantés. Ces poteaux supportent des câbles ainsi que des fils tuteurs.

Tâches à accomplir :

Pose des fils :

Le printemps voit la repousse des lianes de houblon. Le houblon étant une plante grimpante, il faut lui proposer un support sur lequel il peut se développer.

Le fil tuteur est fixé au sol par un crochet planté près du pied, le fil est ensuite tendu entre ce crochet et le câble qui se trouve à 8 mètres du sol, lui-même soutenu par des poteaux goudronnés en bois.

Éclaircissage :

L’éclaircissage consiste, par deux fois durant la pousse du pied, à couper les lianes les plus faibles pour n’en conserver que 3. Les opérations ont lieu lors de la pousse des lianes durant les mois d’avril ou mai, selon la météo. L’éclaircissement est un travail difficile : par deux fois, il faut parcourir la houblonnière accroupie, sécateur à la main pour couper les lianes les plus faibles.

Mise au fil :

Dès que les jeunes pousses atteignent 30 à 50 cm, 2 ou 3 d’entre elles sont enroulées sur le fil tuteur. Ensuite, rapidement, le houblon pousse en s’enroulant autour du fil.

Récolte du houblon :

L’ensemble des actions nécessaires à la cueillette est mécanisé.

Les lianes sont arrachées sur le pied. Un tracteur muni d’une machine et suivi d’une remorque passe entre les poteaux de la parcelle. La machine coupe une liane avec son fil métallique, au pied et en saisit le bout, pendant que le tracteur poursuit sa route, arrachant la liane complète de son support. La liane ainsi libérée, tombe dans la remorque prévue.


Ce que l'agriculteur attend de moi :

  • Savoir travailler en équipe
  • Bonne condition physique,
  • Il a une bonne dextérité et acuité visuelle,
  • Bonne dextérité et acuité visuelle,
  • Il a le sens de l’observation et sait prendre les décisions nécessaires sur la plante en fonction des connaissances qu’il en a,

Bon à savoir :

  • Les feuilles de houblon sont urticantes et leur contact provoque à la longue des plaques rouges et brulantes sur la peau des bras.

Les conditions de travail :

  • Pénibilité du travail,
  • Contraintes de sécurité et de prévention,
  • Contraintes liées à l'hygiène agroalimentaire,
  • Esprit d'équipe et respect des consignes ;
  • Organisation et initiative, autonomie,
  • Horaires décalés et travail le week-end,

Je peux apprendre :

  • Sur l’exploitation en 1 ou 2 jours.

Rémunération :

Votre employeur a l’obligation de vous verser une rémunération minimale fixée par la loi, correspondant au SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance).

Le SMIC horaire est actuellement (février 2016) de 9,67 € brut.

Attention, cette rémunération minimum est minorée de :

  • 20 % si vous êtes âgé de 16 à 17 ans
  • 10 % si vous êtes âgé entre 17 et 18 ans

Période :

Mise au fil :

  • De Avril à Mai