Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la directive relative à la confidentialité électronique, nous devons vous demander l'autorisation de mettre en place ces cookies.

Employeurs
Connectez-vous

Emploi saisonnier - Fruits :
Cueillette - Lavage - Conditionnement des noix et des chataignes

Tâches à accomplir


Pour la conserverie :

Cueillette :

La récolte de la noix verte se fait lorsque la carapace ou chair qui entoure la noix, le brou de noix, est légèrement entrouvert (se fissure). Grâce à une sorte de grosse pince qui entoure le tronc, le noyer est secoué. Les vibrations font tomber les noix. Les noix doivent alors être récoltées le plus rapidement possible. Un séjour prolongé sur le sol favorise les contaminations microbiennes de la noix, le bâillement de la coque, la coloration du cerneau et le ternissement de la coquille. La récolte se fera le plus souvent mécaniquement.

Pour la noix sèche, les fruits, arrivés à maturité, tombent de l’arbre et sont déjà débarrassés de leurs coques verte (brou). Il est conseillé de ramasser les noix uniquement au sol et de ne pas cueillir le fruit sur l’arbre. En fait, les fruits qui ne sont pas tombés ne sont pas entièrement mûrs et la noix n’est pas entièrement formée et par conséquent difficile à conserver.

Elles vont ensuite être acheminées vers la chaîne de production.

  • Noix fraiche :

Lavage, triage et conditionnement :

Les noix, grâce à une action mécanique, sont déjà débarrassées de leurs coques vertes puis lavées. Humides et toutes fraîches, elles sont triées puis directement conditionnées en filet.

  • Noix sèche :

Calibrage et conditionnement :

Une fois séchées, les noix sèches sont calibrées et conditionnées en sac.

Une partie des noix sèches est destinée pour la vente des cerneaux.

Extraction des cerneaux (énoisage) et décorticage :

Afin d’obtenir des cerneaux impeccables, les noix sont cassées à la main avec un marteau en bois. Évitez de placer le mucron en haut, mais poser la noix horizontalement. Avec un peu d’entraînement, en tapant au marteau sur l’arrondi, vous parviendrez à casser la coquille, mais pas les cerneaux !

Vient ensuite, le décorticage qui consiste à séparer le fruit de la coquille. Il ne faut pas abîmer les cerneaux, car ils se vendent bien plus cher entier qu’en morceaux.

Triage et conditionnement :

Après triage par formes et par couleurs., les cerneaux sont conditionnés en sachet.


Ce que l'employeur attend de moi :

  • Avoir le sens de l’observation,
  • Faire un travail répétitif,
  • Tenir un rythme soutenu,
  • Éliminer les fruits non conformes,
  • Savoir apprécier le calibre et la couleur pour le triage.

Les conditions de travail :

  • Pénibilité du travail,
  • Contraintes de sécurité et de prévention,
  • Contraintes liées à l'hygiène agroalimentaire,
  • Esprit d'équipe et respect des consignes ;
  • Organisation et initiative, autonomie,
  • Horaires décalés et travail le week-end,
  • Esprit d'équipe et contact.

Je peux apprendre :

  • Sur l’exploitation,

Rémunération :

Votre employeur a l'obligation de vous verser une rémunération minimale fixée par la loi, correspondant au SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance).

Le SMIC horaire est actuellement (février 2016) de 9,67 € brut.

Attention, cette rémunération minimum est minorée de :

  • 20 % si vous êtes âgé de 16 à 17 ans
  • 10 % si vous êtes âgé entre 17 et 18 ans

Période :

  • De Mi-Septembre à Mi-Décembre.