Fiches Emplois :
Aquaculture

L’aquaculture désigne toutes les activités de production animale ou végétale en milieu aquatique.
Elle regroupe d’une part la conchyliculture et d’autre part les piscicultures continentales et marines.

La conchyliculture recouvre principalement :

  • L’ostréiculture (élevage des huîtres) ;
  • La mytiliculture (élevage des moules) ;
  • La vénériculture (élevage des palourdes) ;
  • La cérastoculture (élevage des coques) ;
  • La pectiniculture (élevage des coquilles Saint-Jacques et autres pectinidés) ;
  • L’halioticulture (élevage des ormeaux).

L’ostréiculture et la mytiliculture prédominent dans ce secteur, en 2010 il a employé 16 800 personnes pour 9200 équivalents temps pleins (ETP) avec une activité saisonnière marquée (45% des emplois).

  • La pisciculture regroupe trois secteurs d’élevage bien distincts :
    1. La salmoniculture : Le nombre d’exploitations en France a diminué de 20% entre 1997 et 2007. Outre la compétition sur le marché avec le saumon norvégien, cette baisse de la production est due, en partie, aux exigences environnementales liées à l’application de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE). Les autorisations délivrées aux piscicultures sont de plus en plus contraignantes et entraînent une réduction de la production.
    2. La pisciculture marine : La pisciculture marine française stagne. Les conditions d’évolution sont freinées par la rareté des sites disponibles et par la concurrence avec les autres activités littorales pour l’accès à ces sites, notamment le tourisme.
    3. La pisciculture d’étangs : La plus grande partie de la production est valorisée sur le marché du repeuplement suivi par celui de la consommation directe. La pisciculture extensive en étangs exploite et préserve un patrimoine d’une grande biodiversité.

LES PRINCIPAUX MÉTIERS DE L'AQUACULTURE :

En conchyliculture :

  • Agent conchylicole :
    • Il effectue les différentes opérations techniques liées à l’élevage des coquillages : implantation, entretien, récolte et conditionnement des coquillages. Selon les étapes de production, l’agent conchylicole travaille aussi bien en mer qu’à terre.

En pisciculture :

  • Agent piscicole :
    • Il met principalement en oeuvre les différentes opérations liées au grossissement des poissons (alimentation, oxygénation, traitements parasitaires, tri et pêche). Il exerce dans des piscicultures alimentées en eau douce, ou dans des fermes aquacoles basées soit en mer (cages marines installées en pleine eau), soit à terre (bassins alimentés en eau de mer).
  • Responsable d'appui à la pêche :
    • Il est chargé d’élever le poisson dans les meilleures conditions de croissance au regard des objectifs de production à atteindre pour satisfaire les besoins quantitatifs et qualitatifs du marché. Il exerce dans des entreprises piscicoles de taille importante et encadre une équipe.

LES PRINCIPALES FORMATIONS :

Niveau V

  • Brevet Professionnel Agricole et Maritime BPAM :
    • Productions aquacoles
  • CAP Maritime et conchylicole

Niveau IV

  • Baccalauréat professionnel BAC PRO :
    • Productions aquacoles
    • Cultures marines
  • Brevet professionnel BP :
    • Responsable d’exploitation aquacole maritime-continentale

Niveau III

  • Brevet de Technicien Supérieur Agricole BTSA :
    • Aquaculture

Niveau II

  • Licence professionnelle :
    • Aquaculture et gestion durable de son environnement

Niveau I

  • Certains Masters et diplômes d’Ingénieur