LE BILAN DE COMPÉTENCES

 

VOTRE PROJET PROFESSIONNEL

 

L’ESSENTIEL À MÉMORISER

 

ORGANISER SA RECHERCHE D'EMPLOI

Conseil & suivi
Votre projet professionnel

les étapes et conseils essentiels.

Vous venez de lire notre rubrique « votre bilan » et avez compris l’importance du bilan de compétences et des effets que ce dernier aura sur votre carrière professionnelle.

Que vous soyez étudiant, salarié, ou un futur chef d’entreprise, monter un projet professionnel reste délicat et peu évident, nous vous proposons une méthode pour vous aider dans l’orientation de votre choix, celle-ci commence par analyser son profil, sa personnalité, ses motivations, ses ambitions ainsi que la faisabilité de son projet.

Si vous êtes dans l’une des situations ci-dessous, alors ce document est fait pour vous :

  1. Une orientation scolaire.
  2. Une Réorientation professionnelle.
  3. Une Evolution interne au sein de votre entreprise.
  4. Une Création d’entreprise.

Prenez le temps de répondre à ces questions qui vous seront utiles et vous accompagnerons tout au long de la création de votre projet.

Un conseil ! : Prenez une feuille et un crayon pour noter vos réponses.

Quelles sont les questions à se poser pour élaborer son projet professionnel ?

1. Avez-vous effectué un bilan de compétence ?
  • Quelles sont vos compétences, connaissances, qualités personnelles pour réaliser ce projet ?
2. Quel est votre projet ?
  1. Identifier les métiers et confronter vos idées à la réalité du marché.
  2. Choisir votre futur projet.
  3. Vous êtes étudiant :
    • Comment choisir un métier ?
    • Quelles sont les formations ?
  4. Vous êtes salarié ?
    1. Votre projet concerne-t-il une évolution interne, une réorientation professionnelle ou une création d’entreprise ?
3. Organiser les étapes de votre projet.
4. Nos conseils
 

Avez-vous effectué un bilan de compétence ?

Comme précisez dans notre rubrique « votre bilan », le bilan de compétences permet de cerner votre profil, votre personnalité, vos compétences, vos connaissances sur le métier mais vous permet d’élaborer et de construire un projet réaliste et réalisable.

Généralement, le bilan de compétences peut vous permettre de propulser votre carrière professionnelle et ainsi augmenter vos chances d’être employé.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, nous ne pouvons que vous inviter à répondre à ces questions sur papier afin de préparer votre entretien de bilan de compétences :

  1. Connaissez-vous le secteur d’activité que vous convoitez ?
  2. Quels sont les métiers proposés dans ce secteur ?
  3. Est-ce que le poste nécessite un diplôme ?
  4. Quelles sont mes compétences pour ce projet, poste ou formation ?
  5. Quelles sont mes connaissances du secteur d’activité ?
  6. Quel est le niveau de formation demandé ?
  7. Quelles sont les entreprises qui recrutent dans ce secteur professionnel ?
  8. Définissez ce qui est important pour que vous puissiez vous épanouir dans votre travail.
  9. Identifiez vos goûts, vos centres d’intérêts, vos valeurs personnelles, vos souhaits, vos ambitions.

Informez-vous, documentez-vous, n’ayez pas peur de poser des questions.

 

Quel est votre projet ?

Vous avez maintenant identifié vos atouts à partir de votre expérience personnelle et professionnelle, vous avez pris en compte vos goûts, vos centres d’intérêt, vos souhaits et ambitions, et ainsi de l’importance de votre rôle dans votre futur projet.

Votre projet sera orienté différemment suivant votre situation personnelle et professionnelle, détaillons et orientons votre choix suivant votre catégorie :

  • Étudiant :
    1. Les métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire offrent des issus à tous les niveaux.
    2. En effet l’enseignement agricole propose une offre diversifiée allant du CAP au Bac +5, dispensée par des lycées et des écoles des ministères de l’Agriculture ou de l’Enseignement supérieur, ou par des organismes privés.
    3. Vous souhaitez en savoir plus sur les formations liées aux métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire, veuillez consulter les liens ci-dessous :
      1. http://www.chambres-agriculture.fr/thematiques/cultiver-lavenir/formation-metier/
      2. http://enseignement-agricole.agriculture.gouv.fr/formations.html
      3. http://www.letudiant.fr/metiers/secteur/agriculture--agroalimentaire.html
  • Salarié :
    • Lorsque vous êtes salarié, vous bénéficiez d’un Droit individuel à la formation (DIF), d’une durée de 20h par an cumulable et plafonnée à 120h (Calculée au prorata de vos heures effectuées).
      1. Les personnes éligibles au DIF sont :
        • Tous les salariés en CDI
        • Tous les salariés en CDD
      2. Les personnes exclues du DIF :
        • Les contrats en apprentissage.
        • À votre initiative et en accord avec votre employeur vous pourrez utiliser votre solde pour effectuer un bilan de compétences ou une validation des acquis professionnels.
        • Pour bénéficier du Droit individuel à la formation vous devrez effectuer une demande auprès de votre employeur :
          1. Dans le cadre de l’élaboration de votre plan de formation.
          2. Dans un délai de 2 mois avant le début de la formation souhaitée.
          3. Votre employeur dispose d’un délai d’un mois à compter de l’acceptation du plan de formation ou de la réception de la demande pour répondre (l'absence de réponse valant accord).

    Plus d’information en consultant le site de la FAFSEA, organisme de financement de votre formation professionnelle :

    http://www.fafsea.com/salaries/salaries_difCA.php

  • Demandeur d’emploi :
    • Dans le cadre de votre reconversion professionnelle, différents dispositifs existent, l’ADEMA fait partie de l’un de ces organismes qui vous offrent la possibilité d’accéder aux métiers agricoles par le biais d’une formation professionnelle rémunérée.
    • L’ADEMA vous permettra :
      1. D’acquérir de nouvelles expériences.
      2. D’être accompagné et suivi.
      3. D’être orienté vers des secteurs qui recrutent.
      4. D’avoir une formation plus technique.
    • L’ADEMA vous permettra d’intégrer ce dispositif seulement si :
      1. Vous êtes demandeur d’emploi indemnisé ou non.
      2. Vous n’exercez aucune activité professionnelle.
    • Pour accéder à ce dispositif et être orienté vers l’un des centres de formations référencés, prenez rendez-vous avec votre conseiller pôle-emploi.

    Pour en savoir plus, accédez au portail du Pôle-emploi et de l’Adema :

    http://www.pole-emploi.fr/candidat/l-acces-des-demandeurs-d-emploi-aux-metiers-agricoles-adema--@/article.jspz?id=60911

    http://www.fafsea.com/adema/candidats/agenda/region.html

Concrètement et pour avancer dans l’élaboration de votre projet, vous devrez :

  1. Examiner les informations recueillies et en retenir les éléments essentiels pour vous.
  2. Rencontrer des professionnels du secteur pour conforter vos idées.
  3. Établir vos priorités en intégrant tous les éléments précédents.
  4. Énoncer plusieurs hypothèses de projet pour en dégager les avantages et inconvénients.
  5. Vous adaptez au besoin du marché en prenant en compte les offres d’emplois sur le marché et vos priorités.
  6. Comparer les avantages et les inconvénients.

Pour clôturer ce dossier, nous allons vous donner quelques astuces pour organiser les étapes de votre projet professionnel.

Organisez les étapes de votre projet :

Pour que votre projet se déroule dans de bonnes conditions, nous vous conseillons de :

  1. Déterminer les actions à engager et les planifier.
  2. Disposer du temps nécessaire et des ressources à mobiliser (déplacement),
  3. Chercher si nécessaire une formation,
  4. Rechercher les bons interlocuteurs à contacter (entourage, professionnels, réseaux relationnels, réseaux sociaux, pages jaunes, etc.),
  5. Prendre en compte vos contraintes, et celles de votre environnement,
  6. Prévoir les éventuels obstacles et imaginer comment les contourner,
  7. Déterminer un plan d’action, réalisable et réaliste et élaborer vos actions sur un planning ou agenda,
  8. Estimer ce que vous risquez de perdre et ce que vous pouvez obtenir en réalisant ce projet professionnel.
  9. Franchir le pas et monter votre projet.

Nos conseils :

Pour résumer et mener à bien votre projet, nous vous conseillons de :

  • Rencontrer des professionnels qui exercent l’activité qui vous intéresse.
  • Explorer votre futur environnement et le marché potentiel.
  • Effectuer un stage d’immersion pour valider votre motivation et votre idée.
  • Repérer les formations adaptées à votre futur métier (Si nécessaire).
  • Enrichir vos compétences dans votre métier actuel ou faire reconnaitre votre expérience professionnelle par une validation des acquis et de l’expérience (VAE).